Κυριακή, Νοεμβρίου 20, 2016

Recherche: «Les représentations des élèves pour les solutions chimiques»


UNIVERSITE D’ EGEE

DEPARTEMENT  PEDAGOGIOUES DE RHODES  
SECTION  D’ENSEIGNEMENT ELEMENTAIRE 

RECHERCHE : « LES REPRÉSENTATIONS DES ELEVES POUR  LES SOLUTIONS CHIMIQUES»



ENSEIGNANT
: V. CHATZINIKITA
IDENTITE  ETUDIANT : STAVROU Dimitrios
10-6-1994          RHODES



CADRE THEORIQUE


Tout d’abord nous considérons qu’il est nécessaire d’admettre que la dissolution est une notion très importante pour les Sciences Naturelles. Etant donné qu’elle joue un rôle prépondérant dans la plus grande partie des phénomènes naturels, nous pensons que les élèves de l’école primaire devraient avoir de façon précoce une conception claire sur la notion des solutions chimiques.
Dès 1’ Ecole Maternelle on aborde fréquemment la notion des solutions chimiques puisque, comme il a été déjà constant, la propreté du sucre, du sel, etc. de se dissoudre dans l’eau, est compréhensible et concevable par les enfants de cet âge. (Livre des activités pour 1’ Ecole Maternelle, OEDB page 204). Il est donne sous-entendue que la notion de la dissolution est perçu par le système éducatif comme notion de base, puisque elle est introduite très tôt.
Dans les classes suivantes de l’ Ecole Primaire, cette notion est utilisée, soit pour expliquer  d’autres  phénomènes,  étant  considéré  que  les bases  sont  acquises  (B,  G, classe
« alimentation des plantes » ), soit elle est mentionnée comme une notion secondaire. (D classe-  Chaleur- E classe dans le cadre de la compréhension  de la notion «  phénomène »     p. ll - livre pour l’instituteur), sans que la procédure de la dissolution soit expliquée comme telle de manière exhaustive. Donc, contrairement à 1’ Education Primaire aux autres pays de l’Europe qui donne une grande importance à l’enseignement des solutions chimiques, 1’ Ecole Grecque les utilise avec grande aisance sans même les avoir enseignées. Mais ceci constitue un problème car l’école grecque a le tort de se fonder sur la notion des solutions chimiques pour parvenir à d’autres notions plus compliquées. (Ex. alimentation des plantes, fonctionnement des cellules, etc.).

Nous avons décidé d’effectuer cette recherche dans la perspective de cerner les conséquences de ce problème. Est-ce que les élèves de 1’ Ecole Primaire ont compris le mécanisme de la dissolution ? Quelles explications apportent — ils ? Est-ce qu’ils sont en mesure d’utiliser correctement les termes appropriés ? Quelles sont les propriétés qu ils attribuent aux solutions chimiques ?

Le sujet de notre recherché a ete elabore par plusieurs chercheurs. R. Driver a etudie le raisonnement des eleves relative a la conservation, les procedures de changement de situation, la dissolution, la combustion. En Finlande une recherché a ete realisee par Ahtee, dont le but ete de prendre conscience de la facon dont les eleves de l’ Education Primaire de Finlande, d’ age 13-15 ans, comprennent la dissolution du sel dans l’ eau. A Malaga d’ Espagne, une recherché a ete realisee par T. Prieto, M. Bianco, et A. Rodrigues sur les idees qu’ ont les eleves espangnols ages de 11 a 14 ans sur les solutions et le proccesus de la dissolution.
A Paris, Piaget et Inhelder ont fait egalement des recherches sur les idees des enfants sur la dissolution du sucre dans l’ eau. Du fait que la majorite des chercheurs accordait une grande importance aux transformations quantitatives, il n’ y a pas d’ etude systematique sur les seules explications du fonctionnement d’une solution. Ceci est encore une raison pour la realization de notre recherché qui n’etudie pas les transformations quantitatives (conservation ou pas du volume, de la masse, etc.).

OBJECTIF
L’ objectif de cette recherché est de demontrer les representations qui se cachent derriere les explications et les termes que donnent les eleves de 5eme et 6eme niveaux de l’ ecole primaire sur la dissolution du sucre, de l’ alcool et par consequent, des autres substances dans l’eau. Nous essaierons ainsi de recueillire les idees des enfants sur les dissolutions afin de tirer des conlusions utiles sur la justesse de leurs arguments et l’influence de l’enseignement sur eux. Nous n’ allons pas nous occuper des explications sur les transformations quantitatives mais des explications d’ordere qualitatif comme par exempl: ce qui se passe avec les solutions au niveau des particules, quelle substance joue un role important (le solvent ou la substance soluble), quel genre de solutions les enfants croient que existent, etc. …

METHODOLOGIE
Pour la realisation de notre recherche, nous avons suivi l’approche de l’interview. Des eleves de 5eme et 6eme niveaux de l’ecole Primaire ont ete interviewes aussi bien sur l’ile de Rhodes qu’au lieu d’ origine de chaque etudiant qui participait au groupe.

Dix etudiants y ont participe au total. Chacun a choisi sa propre interview (l’ etudiant lui-meme avait interviewe un eleve d’ecole primaire) qui par la suite a ete donnee pour etre analysee a tous les autres etudiants du groupe. Chaque etudiant disposait ainsi de dix intervies pour les analyser.


Δεν υπάρχουν σχόλια: